January 07, 2019

L’occasion étant d’instaurer un climat de confiance entre la DGI et les TPE-PME ainsi que d’établir un partenariat entre la Confédération marocaine des TPE et les directions régionales de la DGI. Lors de cette rencontre, Omar Faraj a mis l’accent sur la pacte social à initier.

Il a par ailleurs insisté sur le fait d’élargir l’assiette fiscale et faire descendre la pression. La DGI a insisté sur la discussion dans un cadre institutionnel qui permet un échange pertinent et normalisé et surtout transparent avec ouverture à toute discussion, et même jurisprudence s’il y a lieu. Pour leur part, les représentants de la confédération ont présenté leurs doléances au directeur général de la DGI qui les a bien accueillies. Le porte-parole de la TPE- PME a par ailleurs insisté sur bon nombre de points qui pèsent sur les TPE, en l’occurrence les retards de paiement qui contraignent l’entreprise à subir des conséquences à plusieurs niveaux.

Lu 288 fois Dernière modification le lundi, 07 January 2019 23:44